Appartement au serpent - Strasbourg

Dans son organisation le logement suit une logique classique avec un hall central de distribution. Cette qualité à amplifier offre une fluidité optimale. 3 hybrides meubles-objets viennent requalifier les espaces en jouant avec les codes du logement bourgeois. Un mobilier d’entrée démultiplie l’espace du hall et disparaît sous ses façades miroir, il est à la fois penderie et passage secret vers une des chambres. Un nouveau volume de salle de bain affirme sa présence par une peinture trompe l’œil satin bleu. Dans le salon, un nouveau mur de rangements mime la modénature des doubles portes existantes. En s’ouvrant elles dévoilent les fonctions de distraction.

Équipe :
Jean Nicolas Ertzscheid, Benoît Streicher

Maîtrise d’Ouvrage :
Privée
Maîtrise d’Œuvre : UN1ON
Site & Contexte : Strasbourg (FR)
Procédure : Commande privée
Programme : Restructuration d’un appartement
Surface : 160 m²
Budget : 135 750 Euros H.T
Temporalité : 2016 – 2017